Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2009

Céleste Aïda!

J'ai vu Aïda de Verdi, en direct du Metropolitan Opera, au cinéma Jonquière, samedi 24 octobre, dans une salle pleine à craquer. Arrivés 20 minutes avant le début de la projection, nous avons dû nous asseoir en première rangée. Léger mal de cou, vision un peu pénible, mais tout de même, quelle expérience!
Mise en scène (de Sonja Frisell) sobre compte tenu des excès éléphantesques auxquels Aïda donne parfois lieu, accent mis sur le chant et le jeu.
urmana.jpgDeux interprètes sans attrait physique, Johan Botha (Ramadès, photo du bas) et Dolora Zajick (Amneris, photo ci-contre), aussi énormes l'une que l'autre, et pourtant la qualité de leur chant fait oublier leur physique et nous branche directement sur les sentiments qu'ils expriment. Violeta Urmana en Aïda est beaucoup plus séduisante... et immense elle aussi. Belle voix, intense et nuancée. Aucun des trois n'a de problème de volume! Rôles secondaires assez ternes, comme presque toujours au Met (je le sais après trois ans de fréquentation!).

Donc, c'est essentiellement la musique qui séduit dans cette production. Je connaissais déjà le scénario et quelques airs, comme Celeste Aida, et la marche triomphale (que l'on peut entendre avec cette scène filmée en 1989 au Met: identique en 2009, sauf pour le bJohanBothaFace.jpgallet qui a été re-chorégraphié), mais j'ai vraiment aimé, totalement abandonnée et concentrée, entendre l'oeuvre au complet. Et la partie orchestrale est formidable.
Jack a parlé d'un aspect particulier de cet opéra de Verdi, soit le rôle qu'y jouent les prêtres, sur son blogue.

Je ne sais pas s'il y aura une reprise de Tosca, qui a bel et bien été diffusé dans ce cinéma le 10 octobre, mais que beaucoup d'amateurs n'ont pu aller voir car c'était le congé de l'Action de Grâce. Pour le savoir, il faut, deux jours avant la date annoncée pour la rediffusion (le 31 octobre pour Tosca), téléphoner au Cinéma Jonquière(418)543-0055 et écouter le message enregistré annonçant la programmation.

Les commentaires sont fermés.